Stages du Master DARWIN-B2E

Toutes les informations pratiques sur les stages du Master Darwin

Déroulement des stages du Master DARWIN-B2E

Les stages sont des éléments essentiels des parcours de la Mention Biodiversité Écologie Évolution dont fait partie DARWIN-B2E. Dans ce parcours, les stages sont orientés vers l’initiation à la recherche dans des laboratoires d’accueil variés du tissu local montpelliérain.
Il y a un stage obligatoire en M1 et un stage obligatoire en M2. Dans les deux cas ceux-ci ont lieu au second semestre de l’année universitaire.
Les stages donnent lieu à gratification mensuelle. Les stages n’offrant pas de gratifications ne sont pas acceptés.

Où puis-je réaliser mon stage ?

Le stage est généralement effectué dans un laboratoire de la communauté scientifique montpelliéraine qui comprend des acteurs et des thématiques extrêmement variés dans les domaines de la biodiversité.

THÉMATIQUES

Les disciplines qui intéressent les stages et qui représentent le cœur du parcours sont par exemple les suivantes :

Biologie évolutive
Démographie
Ecologie comportementale
Ecologie des Communautés
Ecologie expérimentale
Ecologie fonctionnelle
Ecologie théorique
Génétique / génomique des populations
Génétique quantitative
Génétique théorique
Génomique comparative
Macroévolution
Modélisation
Phylogénie
Théorie et expérimentation

LABORATOIRES : liste non-exhaustive des labos accueillant régulièrement des étudiants du Master DARWIN-BEE

  • AGAP : Amélioration Génétique et Adaptation des Plantes – UMR 1334
  • CBGP : Centre de Biologie pour la Gestion des Populations
  • CEFE : Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive – UMR 5175
  • DIADE : DIversité Adaptation et DEveloppement des plantes
  • ISEM : Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier – UMR 5554
  • MARBEC : Biodiversité marine, exploitation et conservation – UMR 5119
  • MIVEGEC : Maladies Infectieuses et Vecteurs : Écologie, Génétique, Évolution et Contrôle – UMR 5290
    A noter que le stage peut éventuellement être réalisé dans une structure hors-Montpellier, voire à l’étranger.

 

Stage du M1 Darwin

Déroulement du stage du M1 Darwin

Ce stage rapporte 15 ECTS, soit la moitié des ECTS nécessaires à la validation du second semestre de l’année de M1. Il est sous la responsabilité générale du responsable du Master 1 (Bruno Guinand) et sous la responsabilité particulière du ou des maîtres de stage qui encadre(nt) directement le travail réalisé.
Il dure 3 mois et donne lieu à la rédaction d’un rapport écrit rendu fin mai ou début juin, et à une soutenance orale qui a lieu en juin.
S’il a lieu dans un laboratoire français ou dans une autres structure d’accueil en France, le stage est gratifié selon les règles nationales en vigueur. Les étudiants s’engagent à respecter les règlements des structures au sein desquelles ils effectueront leur stage de M1.
Les étudiants du M1 parcours DARWIN peuvent se voir proposer des stages qui ont été soumis à l’équipe pédagogique, soit proposer eux-mêmes de stages. Dans ce dernier cas, toute acceptation donne lieu en amont à une évaluation standard regardant les objectifs du stage, son contexte scientifique, sa faisabilité et sa durée précise. Cette évaluation est effectuée en concertation entre le responsable du M1 associé à son équipe pédagogique, l’étudiant(e) concerné(e) et le ou les maîtres de stages pressentis avec – pour ces derniers – demande d’un accord éventuel de leur responsable d’unité.

Mise en place d’une bourse aux stages en Master 1
Chaque année, à partir de fin septembre/début octobre et jusqu’en décembre, les étudiants se verront proposer une liste de stages ou devront proposer un stage qui les intéresse selon un format standard. Les étudiants devront contacter individuellement les responsables des sujets proposés qui les intéressent et finaliser ce stage. Ils en informeront le responsable du Master 1.

 

Stage du M2 Darwin

Déroulement du stage du M2 Darwin
Stage au Niveau Master 2
Ce stage rapporte 27,5 ECTS, soit environ la moitié des ECTS nécessaires à la validation de l’année de M2. Il est sous la responsabilité générale du responsable de l’équipe pédagogique et de direction du Master 2, et sous la responsabilité particulière du ou des maîtres de stage qui encadre(nt) directement le travail réalisé.
Il dure 5 mois de Janvier à Mai et donne lieu à la rédaction d’un rapport écrit rendu fin mai, et à une soutenance orale qui a lieu à la mi-juin.
Sujets de stage du M2 Darwin
Liste des stages effectués les années précédentes par les étudiants :

Stages 2012-2013 | Stages 2013-2014 | Stages 2014-2015 | Stages 2015-2016 | Stages 2016-2017 | Stages 2017-2018

Mots clés des stages

Sur 3 années universitaires de Master 2 (2014 à 2017), les mots-clefs les plus fréquemment utilisés dans les stages de recherche ont été les suivants :

La stage de recherche : modalités et notation

Objet : UE HMBE431 (27,5 ECTS)

1) Comment est évalué le stage de recherche du M2 DARWIN-BEE ?

Le stage de recherche de 5 mois fait l’objet de deux restitutions : (i) un rapport écrit ; (ii) une soutenance orale. La moyenne arithmétique de ces deux comptes-rendus constitue la note finale du stage.

2) Sous quelle forme le « rapport de stage » doit-il être présenté ?

Le rapport écrit comportera au maximum 25 pages recto simple, figure(s), table(s), et liste bibliographique comprises :

Marges : 2,5 cm en haut, bas, gauche et droite.

Police : Times New Roman, taille 12.

Texte principal : interligne 1,5.

Liste bibliographique : interligne 1.

Ce rapport de stage comprend (i) l’introduction, (ii) le matériel et les méthodes, (iii) les résultats, (iv) la discussion, et (v) les conclusions et perspectives. La problématique scientifique est posée de la manière la plus claire possible, et la syntaxe et l’orthographe sont respectés.

Les références sont citées avec le nom d’auteur (et non pas des numéros), et la liste des références bibliographiques est complète, avec notamment le nom du journal donné en entier. Si une référence est trop longue — i.e., N auteurs avec N > 10 — citer en disant : Premier Auteur et (N-1) co-auteurs. Année. Titre. etc …). Par ailleurs, les 5 références les plus marquantes de la liste bibliographique sont indiquées par un astérisque, en explicitant en une à deux phrases maximum, insérées dans la bibliographie à la suite des références correspondantes, en quoi ces dernières sont marquantes par rapport au sujet traité (voir par exemple les articles dans « Current Opinion in … » : https://doi.org/10.1016/j.gde.2017.07.014 ).

Les figures et les tables peuvent être placées directement dans le texte. Elles peuvent être aussi placées au verso des pages : dans ce cas, elles ne seront pas décomptées dans le total de 25 pages.

En plus de ces 25 pages, le rapport écrit final comprend obligatoirement :

  • une page de couverture (modèle fourni) ;
  • une page recto simple intitulée « Résumé », comportant un résumé et 5 mots-clefs, à la fois en français et en anglais ;
  • une page recto simple intitulée « Contribution », précisant l’ensemble des contributions personnelles de l’étudiant(e) durant le stage, notamment en ce qui concerne des lots de données ou des modèles qui auraient été préalablement assemblés ou construits avant le démarrage du travail de stage.

Le rapport peut aussi comporter un maximum de 5 pages d’annexes, respectant le format du texte principal, et non décomptées dans le total de pages.

Remarque sur la langue : si un (co)-encadrant est anglophone, le rapport peut être exceptionnellement rédigé en anglais, mais il sera alors évalué avec exactement le même niveau d’exigence — de forme et de fond — que s’il avait été rédigé en français.

3) Quand et sous quelle forme le « rapport de stage » doit-il être rendu ?

Date butoir : le mardi 29 mai 2018, 11h00

  • 4 versions imprimées dans la case courrier d’Emmanuel Douzery (Université de Montpellier, Bât 22, rez-de-chaussée) [ è 1 point en moins pour chaque heure de retard].
  • une version PDF (< 10 Mo), strictement identique à la copie papier, et envoyée par mél à l’adresse : m2bee@univ-montp2.fr , avec un nom de la forme NOM_Prénom-M2Darwin~2017-18.pdf

4) Qui va noter votre rapport de stage et selon quels critères ?

Chaque rapport écrit de stage est noté par 3 rapporteurs faisant partie du jury de soutenance du Master 2 DARWIN-BEE, et préalablement désignés pour chaque étudiant.

Sur le fond : il est attendu une cohérence interne, et une cohérence en rapport avec le contexte scientifique de la thématique abordée. Les critères ci-dessous correspondent donc à l’ordre de lecture du rapport et non pas à un ordre d’importance :

ü La problématique est-elle bien présentée dans l’introduction et insérée dans un cadre théorique ?

ü Le protocole employé est-il adéquat par rapport à la question posée ?

ü L’ensemble des résultats obtenus est-il replacé dans le contexte de la littérature internationale sur le même sujet ou la même problématique ?

ü La discussion est-elle bien en liaison avec les résultats et les questions posées ?

ü L’étudiant a-t-il montré qu’il maîtrise parfaitement son sujet ?

Sur la forme :

ü Les modalités de présentation ont-elles été respectées ?

ü Les tableaux et figures sont-ils clairs, leurs légendes explicites ?

ü Les annexes sont-elles utiles et compréhensibles ?

Notation : chaque rapporteur note 4 rapports selon les critères ci-dessus et selon une échelle indicative de notes correspondant à :

ü de 16 à 20 / 20 : TB à Excellent = mémoire de stage de grande maturité scientifique avec grande accessibilité et compréhension en profondeur à tous les niveaux abordés.

ü de 14 à 16 / 20 : B à TB = beaucoup de qualités dans le mémoire, tant sur le fond que sur la forme ;

ü de 12 à 14 / 20 : AB à Bien = Bonne tenue du mémoire malgré des lacunes mineures sur le fond et/ou sur la forme ;

ü de 10 à 12 / 20 : Passable à Assez Bien = mémoire acceptable, mais avec des réserves dues à des faiblesses récurrentes ;

ü de 08 à 09 / 20 : Mauvais mémoire, qui n’atteint donc pas un niveau de Master 2 = nombreuses faiblesses et grosses lacunes scientifiques ;

ü de 01 à 07 / 20 : Très mauvais mémoire, qui ne correspond pas à un niveau de Master.

Pour chaque étudiant, les notes des 3 rapporteurs sont remises au responsable du M2 DARWIN-BEE avant la soutenance et ne sont communiquées au jury que lors de la délibération finale.

5) Quelles sont les modalités des soutenances orales des 07 et 08 juin 2018 ?

Modalités de présentation orale :

· Support : diapositives au format PDF.

· 10 min. d’exposé et 15 min. de questions.

· Les premières questions seront posées par les 3 rapporteurs (2 questions au maximum par rapporteur), puis les autres membres du jury interviendront, et les rapporteurs pourront éventuellement poser d’autres questions.

· Les membres du jury sont encouragés à poser aux étudiants des questions d’ouverture par rapport au sujet présenté, qui permettent d’évaluer l’étudiant le plus justement possible.

Procédure de notation :

Par l’ensemble du jury d’audition : chaque membre réalise sa notation sur une feuille appropriée et au fur et à mesure des présentations. Chaque feuille sera remise au responsable du M2 DARWIN-BEE à l’issue des oraux. Les maîtres de stage (ou leurs partenaires proches) qui appartiennent au jury d’audition ne notent pas leur étudiant (l’équipe pédagogique du parcours s’accorde pour identifier les membres du jury qui représentent un maître de stage ou un partenaire rapproché d’un étudiants, et qui ne noteraient donc pas l’oral de cet étudiant).

Critères de notation :

Sur le fond :

ü L’exposé est-il scientifiquement clair, accessible aux non spécialistes et stimulant ?

ü L’étudiant a-t-il répondu correctement aux questions ?

ü A-t-il reconnu son ignorance quand cela aurait manifestement dû être le cas ?

ü A-t-il montré sa maîtrise du sujet ?

Sur la forme :

ü Les diapositives sont-elles aérées et les illustrations sont-elles visibles ?

ü L’expression orale est-elle correcte et claire ? (appréciation pondérée pour les étrangers).

Délibérations : le 08 juin 2018

1- Les notes de rapport écrit et d’exposé oral sont présentées au jury d’audition. Les notes inférieures à 10 / 20 sont re-examinées par le jury (elles peuvent en effet entraîner l’ajournement du semestre).

2- Parmi les notes d’oral, la note la plus haute et la note la plus basse sont éliminées, les autres sont utilisées pour calculer une moyenne arithmétique donnant la note finale d’oral.

3- Les 3 notes de rapport écrit sont utilisées pour calculer une moyenne arithmétique donnant la note finale d’écrit.

4- En cas de disparité forte entre les notes, l’avis de chaque rapporteur est entendu et discuté afin d’établir la note finale. En cas de problème majeur et exceptionnel au cours du stage, l’avis du responsable de stage pourra être entendu.

5- Les deux notes finales (d’oral et d’écrit) sont combinées selon un rapport de coefficients 1:1 pour donner la note finale du stage de recherche.

NB : la note finale du M2 correspond à la moyenne de l’ensemble des notes des UE pondérées de leurs coefficients respectifs correspondant aux ECTS affichés (2,5 ou 5 ou 27,5).